The Folk of the Air series

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous donne mon avis sur The Folk of the Air series, je vous parlerais plus particulièrement de The Cruel Prince afin de ne pas vous spoiler The Wicked King 😉 

– Chronique –

The Folk of the Air 

Tome 1 : The Cruel Prince

Tome 2 : The Wicked King

par Holly Black,

Edition vo Hot Key Books

Date de sortie : 2018

Résumé du tome 1 

Un matin terrible, Jude et ses sœurs voient leurs parents mourir sur leurs yeux.

L’assassin enlève les trois filles et les amène avec lui dans le monde des Faeries.

Moqué et tourmenté pour être seulement mortel, Jude réalise très vite que pour survivre dans le monde perfide et dangereux de la cour royal, elle se doit d’être aussi rusée et trompeuse que le roi.

Mais, le chemin vers le pouvoir est chargé d’ombre et de trahison. 

« Bien sûr, je veux être comme eux. Ils sont beaux, comme forgés dans une sorte de feu divin. Et Cardan est encore plus beau que les autres. Je le déteste tellement, que parfois je peux à peine respirer. »

Mon avis

0 out of 5 stars (0 / 5)

Bonjour à tous !

Pour tout vous dire, j’ai un peu hésité à écrire cet article, car la saga “The Folk of the Air series” est encensée par mes autrices préférées et je partage leurs avis:

 lush, dangerous, a dark jewel of a book  Leight Bardugo.

 Holly Black is the Faerie Queen  Victoria Aveyard.

Il a bien sûr été partout sur instagram, il est d’ailleurs sur ma page.

C’est un peu grâce à tout ça que j’ai craqué. Oui. Je suis assez faible.

Bref, vous l’aurez compris cette saga est un bijou de dark romance.

On découvre un monde plein de magie, assez fascinant, sombre sans l’être trop, rempli de coup bas et de trahison, et ce jusqu’à la dernière page du tome 2… Vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! On retrouve les personnages de folklores, fées, elfes et sirènes telles qu’elles sont censées être : cruelles.

On suit donc Jude humaine parmi les Faes cruels. Par son standing, fille adoptive du général, elle et ses sœurs ne sont pas obligées de vivre comme les autres humains : ensorcelé et utilisé au bon vouloir de leurs tortionnaires.

Mais cela ne veut pas dire que Jude ne doit pas faire face à de nombreux obstacles. Elle est humaine et malgré ses protections (du sel dans ses chaussures par exemple). Une erreur et elle peut se faire manipuler comme une poupée. C’est ce qu’ils appellent « le glamour ».

Le début du livre est un peu basé sur ça :  on découvre « les malheurs de Jude » au quotidien et même si c’est divertissant, ce n’est pas vraiment prenant. Mais une fois qu’elle se décide à rendre coup pour coup… C’est là que l’intrigue commence vraiment…

Le Prince Cardan, qui est le deuxième personnage principal, et l’un des tortionnaires les plus virulents de Jude. Ces deux personnages sont choisis et dosés à la perfection.

Jude faible, car elle est humaine, a un tempérament de feu. Elle est très maligne et va savoir en tout cas pendant un bon moment tirer les ficelles du jeu et devenir une Fae parmi les Faes.

Le Prince Cardan est un personnage complexe, il a d’abord l’air d’être un mauvais garçon qui ne pense qu’à s’amuser, puis au fil des pages, au fils des pièges et des coups bas, il évolue. Mais, il ne faut pas oublier une chose, il reste un Fae…

Les personnages secondaires sont intéressants, ils ont tout un rôle à jouer : Taryn, la jumelle qui ne souhaite qu’une chose se marié et vivre une vie tranquille parmi les Faes, le grand général, qui malgré le meurtre des parents des filles a gagné sa place de père malgré sa perfidie… Ahah vous verrez…

La sœur aînée Vivienne, demi-fée, fille biologique du général. Vivienne ne souhaite qu’une chose vivre sa vie parmi les humains. Oak, le petit frère va avoir malgré lui un rôle central dans l’intrigue du tome 1. Je passe beaucoup de personnages secondaire sous silence, bien d’autres mettront du piment dans l’histoire, mais si je vous en divulgue trop, je devrais vous révéler une partie de l’intrigue…

Cette saga est donc mon plus gros coup de cœur de cette année.

Gros cliffhanger à la fin du tome 2. Il faut attendre le mois de novembre pour que le tome 3 sorte en vo. Noon.

Pour le tome 1 de la version française, les éditions Rageot  le publient au printemps prochain d’après ce que j’ai pu lire.

Pour conclure, j’ai tout aimé : le rythme, la plume (ça reste un anglais simple malgré l’univers) et l’intrigue surtout !

Je vous recommande donc la saga “The Folk of the Air” et pour ceux qui aiment la fantasy,  foncez !

À vos livres !

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour s’abonner, c’est ici

Découvrez mes livres lus sur Goodreads